Bisolvon Solution Inhalation 2mg/ml 100ml

de Bisolvon

  Ajouter à mes Favoris
7,59 
Livraison gratuite dès 6 produits achetés
En stock !
+
Produit temporairement indisponible
Nous vous contacterons par e-mail quand cet article sera de retour en stock.
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Votre demande a été enregistrée

Indications :
Proposé dans le traitement symptomatique des affections des voies respiratoires comportant une altération de la production ou de l'élimination du mucus :
- bronchite aiguë, trachéobronchite, bronchite chronique ;
- bronchopneumopathies chroniques obstructives, bronchiectasies ;
- sinusite aiguë, sinusite chronique.

Composition :
- Bisolvon 0,2 % solution pour inhalation par nébuliseur : 1 ml de solution pour inhalation contient 2 mg de bromhexine chlorhydrate.
- Excipients : acide tartrique, parahydroxybenzoate de méthyle, eau purifiée.

Mode d'emploi :
Voie inhalée : solution à 2 mg/1 ml (1 ml = 14 à 15 gouttes).
Adultes : 2 à 3 x par jour 2 ml de solution.
Enfants de plus de 10 ans : 1 à 2 x par jour 2 ml de solution.
Enfants de 5 à 10 ans : 2 x par jour 1 ml de solution.
Enfants de 1 à 5 ans : 2 x par jour 10 gouttes de solution.
Nourrissons : 2 x par jour 5 gouttes de solution.
Habituellement, on dilue la solution de Bisolvon par addition de sérum physiologique.
Chez l'adulte, la dose maximale par aérosolisation est de 8 mg ; la dose maximale journalière est de 24 mg.

Présentation :
Solution inhalation 100 ml

Caractéristiques :
Marque Bisolvon
Catégorie Baumes de massage - Inhalations contre la toux
Prix 7,59 
Poids 219 gr

Contre-indications :
Hypersensibilité à la bromhexine ou à l'un des autres constituants du médicament.

Précautions :
Eviter de mélanger la solution de Bisolvon (dont le pH est acide) à des solutions alcalines.
Chez les patients hypersensibles, il est conseillé de réchauffer la solution à inhaler à la température corporelle, ce qui permet d'éviter la toux qui peut se produire en réaction à l'inhalation d'une solution froide.
Chez les asthmatiques, il peut être recommandé d'administrer préalablement un bronchodilatateur en aérosol doseur (un bêta-2-mimétique ou un anticholinergique) pour permettre une meilleure diffusion endobronchique du Bisolvon.
Du fait de l'acidité de la solution, la prudence est requise chez les ulcéreux.
Si le patient ne peut expectorer, les voies respiratoires seront maintenues libres par un drainage postural ou par aspiration, si nécessaire.
L'association d'un mucolytique avec un antitussif est illogique.

Grossesse et allaitement :
La bromhexine a été utilisée chez un grand nombre de femmes enceintes ou en âge de procréer sans qu'on n'ait jamais constaté d'effet toxique maternel ou foetal.
Cependant, comme pour tout médicament, on suivra les précautions d'usage quant à l'utilisation des médicaments au cours de la grossesse, particulièrement pendant les 3 premiers mois.
La bromhexine, susceptible de pénétrer dans le lait maternel, n'est pas recommandée en période de lactation.

Effets indésirables :
Parfois, on peut observer de légers troubles gastro-intestinaux tels que nausées et dyspepsie, vomissements, diarrhée, vertiges et céphalées.
Très rarement, on a observé des réactions allergiques, essentiellement des rash cutanés, des bronchospasmes, des angio-oedèmes et des réactions anaphylactiques.
Une augmentation des transaminases a été exceptionnellement rapportée.

Surdosage :
La marge thérapeutique du Bisolvon est très élevée; seules des doses de l'ordre de 50 fois la dose thérapeutique pourraient provoquer de l'hypotension.
En cas de surdosage, un traitement symptomatique sera administré.

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions :
L'administration concomitante de bromhexine et d'antibiotiques (amoxicilline, céfuroxime, érythromycine, doxycycline) peut conduire à une augmentation de la concentration en antibiotiques dans les poumons.
Aucune autre interaction cliniquement significative n'a été rapportée.

Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.