FR / NL
> > > Des rapports protégés pour plus de plaisir

Des rapports protégés pour plus de plaisir

12/07/2017

Il est important de se protéger lors de chaque rapport sexuel. Pour cela, il existe différentes formes de contraception, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. A vous de comparer et de trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Le préservatif masculin

Points positifs

Points négatifs

Utilisé uniquement pendant les rapports

Le fait de les mettre peut interrompre le sexe

Protège des IST (infections sexuellement transmissibles) dont le VIH/SIDA

Diminution de la sensibilité pendant les rapports chez certaines personnes

Facilement disponible

 

Nombreuses formes et tailles disponibles

 

Où en acheter ?

  • Dans les plannings familiaux
  • Dans les cliniques de santé sexuelle
  • Chez certains généralistes
  • En ligne

Le préservatif féminin

Points positifs

Points négatifs

Utilisé uniquement pendant les rapports

Le fait de les mettre peut interrompre le sexe

Protège des IST dont le VIH/SIDA

Diminution de la sensibilité pendant les rapports chez certaines personnes

Peut être mis en place à tout moment avant le sexe

N’est pas facilement disponible

 Où en acheter ?

  • En pharmacie
  • En magasin
  • Chez le généraliste
  • En ligne

 La pilule

Points positifs

Points négatifs

Peut rendre les règles moins abondantes, plus courtes et moins douloureuses

Peut provoquer des nausées, sensibilité des seins, saignements entre les règles, maux de tête, sautes d’humeur chez certaines femmes. Un changement de pilule est alors conseillé

Peut réduire le syndrome prémenstruel, la tension et l’acné

Peut augmenter la pression artérielle

N’interfère pas avec les rapports sexuels

Ne protège pas des IST dont le VIH/SIDA

Réduit les risques de fibroïdes (tumeurs non cancéreuses de l’utérus)

Doit être prise tous les jours du cycle ou 21 jours sur 28

 

L’efficacité peut diminuer en cas de maladie et de prise d’antibiotiques

 

Pendant l’allaitement, il est conseillé d’utiliser un autre moyen de contraception

 Où en acheter ?

  • Disponible gratuitement auprès des généralistes
  • Dans les plannings familiaux sur ordonnance,
  • En pharmacie sur ordonnance.

Une infection sexuellement transmissible : la chlamydia

La chlamydia est une infection qui peut affecter tant les hommes que les femmes. Si elle est transmise à la femme, cette infection peut causer une maladie inflammatoire pelvienne (MIP) qui peut l’empêcher d’avoir des enfants. La chlamydia se transmet lors d’un rapport sexuel non protégé avec quelqu’un porteur de l’infection. 70 à 80% des personnes infectées ne présentent aucun symptôme, il est donc important d’utiliser une protection. Pour s’en débarrasser, un traitement antibiotique peut être prescrit.

Quels sont les symptômes ?

  • Besoin fréquent d’uriner, sensation de brûlure ou de gêne
  • Sécrétion anormale du vagin, de l’urètre ou de l’anus
  • Pour les femmes : saignements entre les règles, pendant ou après les rapports sexuels, douleurs dans le bas-ventre
  • Pour les hommes : testicules douloureuses et enflées, liquide différent du sperme qui suinte au bout du pénis
  • Beaucoup de personnes ne ressentent aucun symptôme mais sont cependant affectées

L’implant contraceptif

Points positifs

Points négatifs

N’interfère pas avec les rapports sexuels

Les règles peuvent devenir irrégulières

Peut être utilisé pendant l’allaitement

Les maux de tête, acné, seins sensibles, prise de poids, douleurs abdominales et gonflements font partie des effets indésirables éventuels

La contraception dure entre 3 et 5 ans

Rarement, une infection peut apparaitre dans le bras où l’implant est inséré

La fécondité redevient normale après le retrait de l’implant

Sa mise en place et son retrait nécessitent une petite procédure médicale

 

Le retrait de l’implant est parfois difficile

 

Risque de dépression et saute d’humeur

 

Ne protège pas des IST dont le VIH/SIDA

Où en acheter ?

Disponible uniquement auprès des généralistes ou des plannings familiaux puisqu’il doit être mis en place par un médecin ou une infirmière.

L’injection contraceptive

Points positifs

Points négatifs

N’interfère pas avec les rapports sexuels

Les règles peuvent devenir irrégulières le temps que dure l’injection

Peut être utilisée pendant l’allaitement

Les maux de tête, acné, seins sensibles, prise de poids, douleurs abdominales et gonflements font partie des effets indésirables éventuels

Réduit les risques de développer une MIP (maladie inflammatoire pelvienne) et un cancer de l’utérus

Les effets indésirables peuvent durer aussi longtemps que l’injection

Offre une contraception pendant 8 à 12 semaines

Ne protège pas des IST dont le VIH/SIDA

Peut soulager les règles douloureuses et réduire les symptômes prémenstruels

Il faut parfois plus d’un an avant que la fécondité ne redevienne normale après l’arrêt de l’injection

Où en acheter ?

Disponible uniquement chez les généralistes et les plannings familiaux. 

Diaphragmes, bouchons, éponges

Points positifs

Points négatifs

Utilisé uniquement pendant les rapports

Des problèmes de cystite peuvent apparaitre

Peuvent être mis en place à tout moment avant le sexe

Leur mise en place nécessite une certaine technique

Les diaphragmes et les bouchons peuvent protéger de certaines IST. La protection est cependant limitée pour le VIH/SIDA

Les éponges n’offrent pas de protection contre les IST

Où en acheter ?

Les diaphragmes, bouchons et éponges doivent être mis en place par un médecin ou une infirmière, une fois mis en place, ils peuvent être achetés en pharmacie.

La pilule du lendemain

A utiliser uniquement en cas d’urgence et non comme contraception régulière. Elle est à prendre le plus rapidement possible dans les 72 heures qui suivent le rapport. Plus elle est prise rapidement, plus les chances d’éviter une grossesse sont élevées.

Effets indésirables :

  • Peut causer des nausées, son efficacité peut être réduite si on se sent mal dans les 2 heures qui suivent la prise de la pilule.
  • Ne protège pas contre les IST dont le VIH/SIDA
  • Peut interrompre les règles

Où en acheter ?

  • Chez les généralistes, gratuitement
  • Dans les plannings familiaux, gratuitement
  • Dans les cliniques de santé sexuelles, gratuitement
  • En pharmacie, mais l’âge légal et la disponibilité varient d’un pays à l’autre.

Le système intra-utérin (SIU) (DIU à libération d’hormones)

Points positifs

Points négatifs

Efficace pendant 5 ans

Saignements légers et irréguliers pendant les 6 premiers mois

N’interfère pas avec les rapports sexuels

Possibles maux de tête, acné, sensibilité des seins

Règles moins abondantes, plus courtes et moins douloureuses

Certaines femmes peuvent développer des kystes douloureux, mais pas dangereux sur les ovaires. Ils disparaissent généralement sans traitement

La fécondité redevient normale après son retrait

Peut être expulsé de l’utérus ou se déplacer

Peut être utilisé pendant l’allaitement

Peut percer ou perforer l’utérus dans de rares cas

 

Ne protège pas des IST dont le VIH/SIDA

 

Faible risque d’infection après sa mise en place

Où en acheter ?

  • Dans les plannings familiaux
  • Dans les cliniques de santé sexuelle
  • Chez certains généralistes.

La mise en place doit être faite par une personne formée.

La stérilisation masculine et féminine

Cette méthode est définitive et nécessite une intervention chirurgicale qui implique le retrait ou la ligature des tubes qui produisent le sperme chez l’homme et des tubes qui portent les ovaires chez la femme. La stérilisation est efficace jusqu’à 100% chez l’homme* et chez la femme**.

Points positifs

Points négatifs

N’interfère pas avec les rapports sexuels

Opération irréversible

Permanente

Anesthésie générale pour la stérilisation féminine et locale pour la masculine

Opération simple et rapide avec peu de risques d’échec

Dans de très rares cas, les tubes peuvent se rejoindre et la fécondité revenir

 

Ne protège pas des IST dont le VIH/SIDA

 

L’intégralité des spermatozoïdes disparait dans les 2 mois après l’intervention, il faut donc utiliser une contraception supplémentaire pendant cette période puis passer un test de sperme pour vérifier qu’il ne contient plus de spermatozoïdes.

*1 opération sur 2.000 peut échouer

**1 opération sur 200 peut échouer

Pour plus de renseignements :

Cette intervention chirurgicale doit être réalisée par un médecin formé. Néanmoins, les plannings familiaux, les cliniques de santé sexuelle et les généralistes sont en mesure de donner des informations supplémentaires.

Produits recommandés