Ingenico
 
Belgique
FR | NL
Mon compte | Mon panier (0) | Mes Favoris
Livraison GRATUITE en point relais dès 39 € ou chez vous dès 49 €

Dafalgan Odis 16 Comprimés Orodispersibles

Dafalgan Odis 16 Comprimés Orodispersibles
3,66
Quantité En stock !
Ajouter au panier
Commandé avant 12h,
livré chez vous demain
(ou en 24h en point relais)
Description
Indications thérapeutiques:
Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.

Composition qualitative et quantitative:
Paracétamol microencapsulé à l'éthylcellulose 540,50 mg (correspondant à
500 mg de paracétamol) par comprimé orodispersible.
Liste des excipients voir rubrique "Liste des excipients".

Forme pharmaceutique:
Comprimés orodispersibles.
Comprimé rond de couleur blanche.

Posologie et mode d'administration:
Mode d'administration.
Voie orale.
Laisser fondre le comprimé sur la langue.
Posologie.
Cette présentation est réservée à l?adulte.
La posologie quotidienne maximale recommandée est de 3.000 mg de paracétamol par jour, soit 6 comprimés par jour. La posologie usuelle est de 1 comprimé à 500 mg, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum. En cas de douleurs ou de fièvre plus intenses, 2 comprimés à 500 mg, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 6 comprimés par jour.
Doses maximales recommandées.
La dose totale de paracétamol ne devrait pas dépasser 3 g par jour chez l'adulte (voir rubrique "Surdosage").
Fréquence d'administration.
L'administration à intervalles réguliers permet d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre.
Chez l'adulte, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.
Insuffisance rénale.
En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures.
Contre-indications - Effets secondaires
Contre-indications:
Hypersensibilité au paracétamol.
Insuffisance hépatocellulaire.
Phénylcétonurie (liée à la présence d'aspartam).
Intolérance au fructose (en raison de la présence de sorbitol).
Ce médicament est généralement déconseillé en association avec le polystyrène sulfonate de sodium (en raison de la présence de sorbitol, cf. "Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interaction").

Mise en garde spéciale et précautions particulières d'emploi:
Comme pour tout antalgique, le traitement sera aussi bref que possible et sa durée strictement adaptée à celle de la symptomatologie.
Pour éviter un risque de surdosage, vérifier l'absence de paracétamol dans la composition d'autres médicaments.
Le paracétamol doit être utilisé avec précaution en cas d'éthylisme chronique.
L'administration de paracétamol à des patients atteints d'insuffisance rénale sévère  doit se faire avec prudence.
Ce médicament contient 1,7 mmol (ou 39 mg) de sodium. En cas de régime
hyposodé, il y a lieu d'en tenir compte dans la ration journalière.

Grossesse et allaitement:
Grossesse.
Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène ou foetotoxique du paracétamol.
En clinique, les résultats des études épidémiologiques semblent exclure un effet malformatif ou foetotoxique particulier du paracétamol.
En conséquence, le paracétamol, dans les conditions normales d'utilisation, peut être prescrit pendant toute la grossesse.
Allaitement.
A dose thérapeutique, l'administration de ce médicament est possible pendant l'allaitement.

Effets indésirables:
Quelques rares cas d'accidents allergiques (simples rashs cutanés avec érythème ou urticaire) ont été observés et nécessitent l'arrêt du traitement.
De très exceptionnels cas de thrombopénies ont été signalés.
Surdosage - Interactions
Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines:
Sans objet.

Surdosage:
L'intoxication est à craindre chez les sujets âgés et surtout chez les jeunes enfants (surdosage thérapeutique ou intoxication accidentelle fréquente) chez qui elle peut être mortelle.
Dans le cas d'un surdosage il faut consulter un médecin immédiatement, même si le patient se sent bien.
Symptômes: nausées, vomissements, anorexie, pâleur, douleurs abdominales, des symptômes non spécifiques d'un surdosage, apparaissent généralement dans les 24 premières heures. Les preuves cliniques et biologiques d'atteinte hépatique peuvent apparaître plus tardivement (48 à 72 heures).
Un surdosage, à partir de 10 g de paracétamol en une seule prise chez l'adulte et 150 mg/kg de poids corporel en une seule prise chez l'enfant, provoque une cytolyse hépatique susceptible d'aboutir à une nécrose complète et irréversible se traduisant par une insuffisance hépatocellulaire, une acidose métabolique, une encéphalopathie pouvant aller jusqu'au coma et à la mort. Une insuffisance hépatique préexistante et une consommaton chronique d'alcool peuvent abaisser le seuil de toxicité.
Simultanément, on observe une augmentation des transaminases hépatiques, de la lactico-deshydrogénase, de la bilirubine et une diminution du taux de prothrombine pouvant apparaître 12 à 48 heures après l'ingestion.
Conduite d'urgence: — Transfert immédiat en milieu hospitalier.

Liste des excipients:
Acide citrique anhydre — Bicarbonate de sodium — Sorbitol — Carbonate de sodium — Anhydre — Saccharose pour compression* — Crospovidone — Benzoate de sodium — Arôme orange** — Aspartam — Acésulfame potassique.
* composition du saccharose pour compression: Saccharose — Maltodextrine — Glucose.
** composition de l'arôme orange (501189TP0551): Huile essentielle d'orange — Acétaldéhyde — Ethylbutyrate — Acide acétique — Tocophérol — Maltodextrine.

Interactions:
Interactions avec les tests diagnostiques.
La prise de paracétamol peut fausser le dosage de l'acide urique sanguin par la méthode à l'acide phosphotungstique et le dosage de la glycémie par la méthode à la glucose oxydase-peroxydase.
Association liée à la présence de sorbitol.
Polystyrène sulfonate de sodium (voies orales et rectales): risque de nécrose colique, éventuellement fatale.

Incompatibilités: Sans objet.
Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.
Suivez Newpharma !