> > Œil-de-perdrix : l'identifier, le traiter, l'éviter

Œil-de-perdrix : l'identifier, le traiter, l'éviter

16/02/2018

L’œil-de-perdrix résulte du frottement continu entre deux orteils, caractérisé par un épaississement de la peau des pieds ou des mains et prenant la forme d’un cône. Il est inesthétique et particulièrement inconfortable car l’œil-de-perdrix aux pieds provoque une douleur sourde lorsque l’on marche. Mais rien de grave : c’est une affection bénigne dont il est possible de se débarrasser tout seul.

Qu’est-ce qu’un œil de perdrix : la définition

Les œils-de-perdrix, aussi appelés cors ou durillons, sont ce que l’on appelle une hyperkératose, c’est-à-dire un épaississement de l’épiderme apparaissant sur des zones subissant un frottement excessif. C’est la raison pour laquelle les cors apparaissent au pied ou aux mains, parfois même sur la paume. On les reconnaît facilement car ils sont constitués d’un noyau très sensible à la pression.

Les microtraumatismes à répétition générés par une pression continue sur la peau provoquent un épaississement en réaction aux frottements anormaux, et favorisent ainsi l’apparition de cors aux pieds. Ceux-ci sont souvent localisés sur le dos des articulations des orteils, et notamment sur le petit orteil. Ils peuvent ensuite évoluer vers l’apparition d’un œil de perdrix, fréquemment localisé sur la face interne des 4èmes et 5èmes orteils.

Les différentes causes à l’origine de l’œil de perdrix

Durillons, cors et œils-de-perdrix aux pieds comme aux mains sont souvent dus à des frottements répétés sur une même zone ou à des appuis anormaux au cours de la marche. Tout le monde peut un jour avoir à subir un œil-de-perdrix, mais certaines situations favorisent leur occurrence :

  • la manipulation fréquente et non protégée d’outils professionnels 

  • le port de chaussures trop serrées ou inadaptées à la forme du pied
     
  • les formes du pied pouvant favoriser les frottements inappropriés comme les hallux valgus (les "oignons" à la base des gros orteils), un affaissement de l’arche antérieure du pied (la zone courbée allant du gros au petit orteil sur l’avant du pied) ainsi que les pieds plats ou creux, pouvant modifier les appuis du pied au sol 

  • l’âge, qui peut être aggravant, les personnes âgées voyant souvent leurs pieds se déformer et leur peau devenir plus fragile 

  • le sport et les métiers manuels, qui peuvent amener à sursolliciter certaines zones du pied ou de la main.

Comment enlever un cor au pied ou un œil de perdrix ?

La réaction à adopter lorsqu’un cor apparaît au pied est de prendre le temps de bien nourrir et soigner son pied.

Soigner un cor au pied : les bons gestes

Consultez votre médecin si la gêne devient persistante malgré les soins, ou si le cor devient rouge avant de s’infecter.

Dès l’apparition d’un cor au pied, vous pouvez répéter ces quelques gestes quotidiennement :

  1. oeil de perdrix pied limeUn bain d’eau chaude pendant une vingtaine de minutes pour ramollir le cor au pied.
  2. Sécher puis poncer doucement la zone concernée à l’aide d’une lime pour retirer les peaux mortes.
  3. Appliquer une crème douce pour hydrater et apaiser les pieds.

Après avoir séché le pied, vous pouvez aussi appliquer de la résine de sapin ou de l’huile de ricin, que vous laisserez agir quelques heures avant de procéder au ponçage.

Les solutions pharmaceutiques pour aider à soigner un œil-de-perdrix

Vous pouvez accompagner les soins précédents par l’application d’une solution coricide à base d’acide salicylique dont les propriétés exfoliantes et purifiantes aideront la peau à se régénérer. Une fois les soins effectués, vous pouvez également porter des pansements à base d’hydrocolloïdes qui vont permettre d’apaiser la douleur tout en protégeant les orteils des frictions.

Évitez de pratiquer l’automédicamentation si vous souffrez d’une pathologie comme le diabète ou des troubles vasculaires, et consultez un dermatologue qui saura vous indiquer le traitement le plus approprié.


Comment prévenir les cors aux pieds

Quelques gestes vous aideront à repousser voire éviter l’apparition des cors et autres durillons :

  • Faites des soins réguliers de vos pieds, pour bien les hydrater et protéger l’épiderme.

  • oeil de perdrix durillons talonsPortez des chaussures confortables et bien adaptées à vos pieds. Évitez notamment celles qui déforment les pieds (bouts pointus, talons hauts, etc.), surtout si vous devez beaucoup marcher.

  • Protégez vos mains et vos pieds en portant des gants et des chaussettes confortables quand vous serez amenés à les sursolliciter.

  • Surveillez la peau du pied dès qu’une douleur liée à un trop fort frottement apparaît : si vous détectez le moindre épaississement de la peau, vous pourrez y remédier en ponçant doucement la zone, en l’hydratant et en la protégeant avec un pansement avant de vous chausser.

  • Portez des semelles orthopédiques après consultation d’un podologue en cas d’anomalie de la statique du pied.
Produits recommandés