> > Rayons UV, UVA, UVB et UVC : la différence

Rayons UV, UVA, UVB et UVC : la différence

20/03/2018

Qu’est-ce qu’un rayonnement ultraviolet, comment cela fonctionne-t-il, est-ce dangereux pour la santé ou en avons-nous besoin ? Quelle est la différence entre UV, UVA, UVB et UVC ? On ne se pose pas forcément ces questions quand on part en vacances à la montagne ou à la mer, et pourtant il est important de connaître quelques bases pour se protéger efficacement du soleil tout en profitant de ses bienfaits !

Table des matières

  1. Qu'est-ce qu'un UV ?
  2. UV, UVA, UVB et UVC
  3. Bronzer, mauvais pour la santé ?
  4. Se protéger des UVA et des UVB

Qu’est-ce qu’un UV ?

Les UV, ou rayons ultraviolets, sont des rayons électromagnétiques provenant de notre soleil, de même nature que la lumière. Contrairement à celle-ci, ils ne sont pas perceptibles par l’œil humain, du fait de leur longueur d’onde. L’œil humain perçoit un spectre lumineux allant de 400 à 800 nanomètres, correspondant aux couleurs de l’arc en ciel. Les ultraviolets se placent au-delà du violet que nous percevons. Les ondes émises par les ultraviolets sont courtes, ce qui les rend très énergétiques.

Nécessaires à notre organisme pour synthétiser la vitamine D, indispensable à la croissance et à la santé de nos dents et de nos os, ils sont aussi responsables de lésions oculaires ou de dommages cutanés pouvant aller jusqu’au cancer. Plus l’indice UV est élevé, plus des expositions fréquentes et prolongées sont dangereuses.

Sur Terre, les rayons UV sont filtrés par la couche d’ozone et forment 5% des rayonnements du soleil que nous recevons. Ils peuvent aussi être reproduits de façon artificielle, comme c’est le cas dans les cabines de bronzage UV ou dans les hôpitaux pour leur action bactéricide ou pour soigner des pathologies telles que le psoriasis.

On classe les rayons UV en 3 catégories en fonction de leurs longueurs d’ondes et de leur pouvoir de pénétration de la peau.

UV, UVA, UVB et UVC

  • Les UVA (320 à 400 nm)
    uva rayons pigmentIls représentent environ 95% des rayons UV qui atteignent la surface de notre planète. Ils pénètrent le derme de façon lente mais profonde. Leurs effets ne sont pas instantanés mais cumulatifs. Les UVA activent la mélanine présente dans notre peau ce qui la fait bronzer petit à petit. Mais ils provoquent aussi une altération moléculaire du derme et sont responsables du photo-vieillissement : ils produisent des radicaux libres et peuvent à terme détruire le collagène et les fibres élastiques du derme. Ils sont aussi à l’origine de certains désordres pigmentaires tels les masques de grossesse, ou encore de rougeurs et de démangeaisons. Ils jouent aussi un rôle dans certains cancers cutanés. À long terme, ils peuvent encore endommager notre rétine.

  • Les UVB (290 à 320 nm)
    Ils représentent 5% des rayons UV qui atteignent la surface de la Terre. Ils pénètrent seulement l’épiderme mais sont plus dommageables que les UVA. Ils provoquent la formation d’une nouvelle mélanine dans la peau deux à trois jours après une exposition et le bronzage le plus durable. Ce sont eux qui permettent à notre organisme de synthétiser la vitamine D.

    uvb coup de soleil uvIls sont aussi responsables des coups de soleil, réaction inflammatoire de la peau en réponse à une exposition trop intense. Brûlure bénigne à court terme, le coup de soleil s’accompagne d’une déshydratation cutanée, parfois de desquamation, et à long terme peut provoquer la formation de cancers, particulièrement le mélanome. 

    Les UVB peuvent aussi générer une inflammation de la cornée et augmenter le risque de cataracte.

  • Les UVC (100 à 280 nm)
    Les UVC sont intégralement absorbés par la couche d’ozone et n’atteignent pas la surface de la Terre, où ils rendraient la vie impossible. Leur courte longueur d’ondes fait d’eux des rayons extrêmement énergétiques et mortels pour l’Homme, la faune et la flore. Ils sont utilisés dans les hôpitaux pour leur fonction germicide.

Bronzer est-il mauvais pour la santé ?

  • Un apport vital en vitamine D
    S’exposer au soleil est indispensable à notre corps pour synthétiser de la vitamine D, sans laquelle une croissance normale est impossible pour nos enfants, et sans laquelle nos os et nos dents se détériorent. C’est en effet cette vitamine qui permet l’absorption du calcium et sa fixation sur nos os, et une bonne absorption du phosphore par nos intestins. Une carence en vitamine D peut être source de graves problèmes de santé. On la trouve dans l’alimentation, mais une exposition quotidienne aux rayons UVB est nécessaire pour sa transformation par notre organisme.

    vitamine d uvUn quart d’heure d’exposition par jour sans protection solaire est recommandé aux peaux claires, plus pour les peaux foncées et les peaux noires pour lesquelles le ratio recommandé peut être multiplié jusqu’à 20 selon les personnes. Cette exposition quotidienne est conseillée sans lunettes de soleil, celles-ci envoyant une fausse information à notre cerveau et l’empêchant de quantifier les UV présents dans l’atmosphère. Ce qui bloque le processus de synthèse de vitamine D. On peut en revanche utiliser une visière ou un chapeau à bords large.

    Attention, le bronzage artificiel dans des cabines UV ne permet pas la synthèse de vitamine D par le corps humain.

  • Un mécanisme de défense naturel
    Le bronzage est un mécanisme de défense naturel de notre peau contre les effets nocifs du soleil. Il apparaît grâce à la production de mélanine, un pigment libéré par notre derme lors des expositions. Ce pigment absorbe les rayons UV et filtre leur pénétration. Il ne se met en place qu’environ 72 heures après une exposition.

  • Un danger à long terme
    Mais ce mécanisme n’est pas suffisant lors d’expositions répétées et prolongées et quand l’indice UV est trop élevé. Il est alors impératif de se protéger, en utilisant vêtements adaptés, lunettes et écrans solaires.

Se protéger des UVA et des UVB

A long terme, la production de mélanine par notre peau ne la protège pas suffisamment des effets nocifs des UVA, ni de ceux des UVB à court terme. Il faut donc absolument la protéger.

Pour cela, on peut utiliser des vêtements couvrant les parties fragiles de notre peau, ainsi que des chapeaux à large bords, casquettes et lunettes de soleil de bonne qualité. Il faut se méfier des lunettes non conformes aux normes européennes, une teinte foncée ne protégeant pas nécessairement des UV. Pire, l’œil peut être trompé par celles-ci et se croyant protégé devient plus exposé que sans lunettes du tout.

rayons uv creme solairePour le visage ou pour le corps exposé sans vêtements au soleil, il faut choisir un écran solaire adapté à l’indice UV du lieu dans lequel on se trouve, à la saison et au moment de la journée, ainsi qu’à son type de peau. Les personnes à peaux claires devront toujours opter pour une crème solaire à l’indice IP élevé.

Savoir doser

Le soleil n’est pas un ennemi qu’il faut fuir absolument et il est bon pour notre moral. Mais les rayons UV qu’il transmet sont à terme dangereux pour notre santé, et il est nécessaire de s’exposer de façon raisonnable en utilisant un mode de protection adapté.

Produits recommandés