1.600.000 clients satisfaits
FR / NL

Les différentes formes de psoriasis

11/10/2018

Le psoriasis est une pathologie qui est engendrée par le dérèglement du renouvellement des cellules cutanées qui s’exécute beaucoup trop rapidement. Fréquemment d’origine génétique, il existe différentes sortes de psoriasis se manifestant sur une partie spécifique du corps, possédant sa propre évolution et ses propres conséquences. Le traitement s’adapte à chaque fois en fonction de sa typologie. Pour les distinguer, voici les types de psoriasis les plus répandus.

Le psoriasis du cuir chevelu

Parfois, le psoriasis se développe exclusivement dans les cheveux. On le nomme le psoriasis du cuir chevelu. Des plaques de couleur rouge apparaissent dans le cuir chevelu. Elles peuvent se recouvrir de croûtes blanches appelée squames. Lorsque le psoriasis du cuir chevelu est très envahissant il peut ressembler à un casque. Pour le traiter, des shampoings spéciaux sont utilisés en complément des traitements habituels.

Le psoriasis en plaques

Dans ce cas, la maladie se manifeste par l’apparition de plaques sur les différentes parties du corps. Il s’agit de la forme la plus courante de psoriasis. Les plaques prennent une forme circulaire de couleur rouge et se recouvrent de squames blanches. Cette pellicule est constituée de cellules mortes qui provoquent des démangeaisons ou des sensations de brûlures. De taille variable, ces plaques rondes sont généralement localisées.

Le psoriasis en gouttes

Lorsque les plaques sont de petite taille, elles ressemblent davantage à des gouttes. Ce mimétisme explique l'appellation de psoriasis en gouttes. Quand le psoriasis prend cette forme, il s’étend sur des surfaces plus importantes et ressemble à des petites lésions. Le psoriasis en plaques et le psoriasis en gouttes s'apparentent dans leur évolution et leur localisation. Le coudes, les genoux, les fesses, le bas du dos et le cuir chevelu sont les zones les plus touchées. Le visage est la forme la plus fréquente chez les personnes de moins de 20 ans.

Le psoriasis de l’ongle

Le psoriasis de l’ongle est aussi nommé psoriasis unguéal. Il peut aussi bien apparaître sur les ongles des doigts de pied que des doigts de la main. Dans ce cas, le psoriasis attaque la couche cornée et fait un trou dans l’ongle à la manière d’un dé à coudre. L’ongle touché est fragilisé et il peut s’effriter ou se décoller. La peau sous l’ongle aura tendance à s’épaissir. Le psoriasis de l’ongle est un des plus délicats à traiter en raison même de la nature de l’ongle et de son épaisseur.

Le psoriasis inversé ou psoriasis des plis

Parmi les formes plus rares, on trouve le psoriasis des plis également appelé psoriasis inversé. Les plaques se développent généralement dans des zones qui ne sont pas sujettes à des frottements contrairement au psoriasis en plaques ou en gouttes. Le psoriasis va se manifester dans le pli inter-fessier ou sous les aisselles. Les lésions cutanées ne desquament pas dans ce cas. Dans ces formes rares, le psoriasis peut se développer sur les muqueuses ou le visage. Mais ces manifestations de la maladie restent rares heureusement. Dans les développements particuliers du psoriasis, on peut aussi citer le psoriasis palmo-plantaire localisé sous la plante des pieds ou dans le creux des mains. Il évolue en plaques sèches, fréquemment douloureuses et épaisses.

Le psoriasis erythrodermique

Cette forme de psoriasis touche tout le corps pour atteindre 90% de la surface cutanée. Les poussées s’accompagnent de fièvre. Cette forme de psoriasis qui se traduit par une inflammation généralisée de la peau se révèle une maladie grave. Elle peut entraîner de la déshydratation, des troubles hydroélectrolytiques, et un risque de surinfection qui conduisent à l’hospitalisation du patient. Ce type de psoriasis représente uniquement 8% des cas.

Le psoriasis est une maladie au développement imprévisible et handicapant. Même dans ses versions les plus bénignes, il doit être traité sans minimiser les conséquences psychologiques pour la personne atteinte.

Produits recommandés