La vitamine C : la vitamine du collagène

La vitamine C : la vitamine du collagène

14/11/2018

Qu’est-ce que la vitamine C ?

Aussi appelée "acide ascorbique", cette vitamine est hydrosoluble tout comme les autres vitamines du groupe B. Elle s’élimine en grande partie dans l’urine. Ainsi, l’organisme ne peut en faire des réserves et il devient essentiel de recourir à l’alimentation pour un apport journalier suffisant. Parmi ses multiples rôles essentiels, elle fabrique du collagène, une protéine incontournable pour la santé des os, des ligaments et de la peau. Elle soutient la fonction immunitaire, contribue à la formation des globules rouges, participe à la cicatrisation des plaies. Grâce à son puissant pouvoir antioxydant, elle favorise l’absorption du fer de source alimentaire et protège les membranes cellulaires contre les effets nocifs des radicaux libres. De plus, elle renforce le rôle des leucocytes qui permettent au système immunitaire de se défendre contre les agressions. On trouve également de la vitamine C sous forme de gélules, pour contrer une carence d’acide ascorbique. Par contre, la recommandation doit venir du médecin.

Où trouver la vitamine C ?

On retrouve le plus de vitamine C dans les légumes verts et colorés ainsi que dans plusieurs fruits. En particulier dans les agrumes, le cantaloup, les framboises, les fraises, le poivron rouge, la tomate et le brocoli.

Quels sont les apports recommandés ?

Pour une femme ou un homme adulte, le dosage de 110mg par jour est suffisant. En cas de grande fatigue, ou dans le cas d’une femme enceinte, le dosage devrait passer à 120mg par jour (130mg pour une femme allaitante). La posologie de 60 à 100mg convient aux enfants, 110mg pour un adolescent. Pour un adulte âgé, 120mg. Dans le cas des fumeurs, 140mg de vitamine C constituent le dosage recommandé.

Signes et causes d’une carence en vitamine C

La personne qui manque de vitamine C présente souvent de la fatigue chronique, des douleurs musculaires, de la somnolence pendant la journée, un manque d’appétit. Certaines personnes ont également la peau sèche, une résistance faible aux infections et de l’essoufflement à l’effort. Plusieurs causes peuvent être responsables d’une carence en vitamine C : l’alcoolisme, le tabagisme, une alimentation insuffisante en fruits et légumes (surtout chez la personne âgée), le sport extrême, et le stress.

Précautions

La vitamine C est la plus facilement altérable des vitamines. Elle ne résiste pas à une température élevée, à l’exposition à la lumière, à un milieu soit trop acide ou trop basique ou encore à la présence de grande humidité. Il faut donc être prudent aux conditions de stockage et éviter les longues cuissons dans l’eau bouillante lorsque l’on cuit des aliments riches en vitamine C. Mieux vaut privilégier la cuisson courte à la vapeur, en papillotes ou au wok. Il faut savoir qu’en cas d’insuffisance rénale et/ou d’hémochromatose, la consommation de vitamine C à hautes doses ne convient pas.

Produits recommandés