Nasasinutab Spray 10ml 0,1%

(0 avis)
5,59 

En stock !
  Ajouter à mes Favoris
Commandé avant 16h, livré chez vous demain ou en 24h en point relais
Description

Nasasinutab Spray 10ml 0,1%

Indications thérapeutiques:
Traitement symptomatique de la congestion nasale en cas de rhume aigu et de rhinite vasomotrice.

Composition qualitative et quantitative:
Ingrédient actif: chlorhydrate de xylomét., 1 mg par ml de solution pour pulvérisation nasale.
1 mg de chlorhydrate de xylomét. correspond à 0,87 mg de xylomét.

Forme pharmaceutique:
Nasasinutab xylomét., spray nasal à 0,1 %, est une solution aqueuse pour pulvérisation nasale destiné à l'usage local, externe.

Posologie et mode d'administration:
Nasasinutab solution de xylomét. à 0,1 % pour pulvérisation nasale: adulte et enfant à partir de 7 ans.
1 nébulisation, une ou plusieurs fois par jour, selon les besoins.
Ne pas administrer plus de 4 fois par jour.
Le Nasasinutab, xylomét. à 0,1 % pour pulvérisation nasale, peut être dosé de manière très précise, grâce au spray doseur.
La durée du traitement doit être la plus courte possible (ne pas dépasser 4 jours de traitement). Le traitement ne doit pas être poursuivi après la disparition des symptômes.

Caractéristiques :
Marque JOHNSON & JOHNSON
Catégorie Rhume : spray nasal et gouttes pour le nez
Prix 5,59 
Poids 46 gr
Contre-indications - Effets secondaires

Contre-indications:
Hypersensibilité à la xylomét. et aux amines sympathicomimétiques ou à l'un des ingrédients; le produit contient un conservateur, le chlorure de benzalkonium.
Rhinite sèche.
Glaucome à angle aigu.
Affections cardiaques et hypertension.
Hyperthyroïdie.
Ne pas utiliser plus de 4 jours.
Nasasinutab, xylomét., solution à 0,1 % pour pulvérisation nasale, est réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 7 ans.

Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi:
L'application prolongée de vasoconstricteurs n'est pas conseillée en cas d'inflammation chronique des muqueuses nasales. L'utilisation prolongée et excessive de produits décongestionnant tels que le Nasasinutab solution à 0,1 % de xylomét. pour pulvérisation nasale, peut conduire à une hyperémie réactionnelle des muqueuses nasales. Cet effet de rebond est responsable d'une congestion des voies respiratoires, favorisant la reprise du produit par le patient, avec pour conséquence l'utilisation chronique du produit. Les conséquences en sont une rhinite médicamenteuse et l'atrophie des muqueuses nasales.
Dans des cas moins graves, on peut envisager d'appliquer d'abord le produit dans une narine et passer à l'autre narine lorsque les symptômes diminuent, afin de préserver partiellement la respiration par le nez.
Dans les autres cas, on envisagera un traitement avec des corticoïdes locaux, non résorbables.
Les produits contenant un sympathicomimétique sont contre-indiqués chez les personnes traitées par un inhibiteur de la MAO ou en cas d'arrêt de ce traitement depuis moins de 2 semaines.
La prudence est recommandée en cas d'administration à des patients souffrant de troubles métaboliques tels que le diabète, chez les patients traités par des médicaments pouvant élever la tension artérielle, en cas d'hypertension intraoculaire ou de phéochromocytome.

Grossesse et allaitement:
Bien que le Nasasinutab, solution de xylomét. à 0,1 % pour pulvérisation nasale, soit destiné à l'application locale, l'utilisation de ce produit n'est pas recommandée durant la grossesse et l'allaitement.

Effets indésirables:
Le Nasasinutab, solution de xylomét. à 0,1 % pour pulvérisation nasale, peut induire une légère irritation locale temporaire, principalement chez des patients sensibles.
Dans de cas rares, une hyperémie réactionnelle peut se produire lorsque l'effet diminue.
Occasionnellement, des nausées et des vomissements, des maux de tête, des insomnies ou de la fatigue peuvent survenir.
Il faut surveiller l'apparition d'un éventuel effet systémique (hypertension, tachycardie, arythmie, excitation, vertiges). Occasionnellement, des palpitations peuvent se produire.
L'utilisation prolongée ou excessive peut conduire à une atténuation de l'effet et à une atrophie des muqueuses nasales.

Surdosage - Interactions

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines:
On ne peut exclure des effets systémiques s'accompagnant de complications cardiovasculaires après application prolongée en continu ou absorption de xylomét. à des doses plus élevées que celle recommandée.
Dans ces cas, l'aptitude à conduire un véhicule ou à utiliser une machine peut être diminuée.

Surdosage:
En utilisation normale (application locale sur les muqueuses nasales aux doses prescrites), il n'y a pas d'intoxication secondaire aux effets systémiques.
En cas d'utilisation autre que celle prescrite (par exemple absorption d'une dose excessive), il faudra tenir compte d'effets systémiques.
Xylomét.
Les symptômes d'intoxication sont: nausées, palpitations, excitation du système nerveux central, hébétude, essoufflement, somnolence pouvant aller jusqu'au coma profond avec arrêt respiratoire. Une hypertonie initiale peut être suivie d'hypotonie.
Les enfants sont particulièrement à risque.
Après abus ou administration chronique, des hallucinations ou d'autres états psychotiques peuvent se produire.
Les symptômes suivants peuvent également se produire: mydriase, vomissements, cyanose, fièvre, spasmes, tachycardie, arythmie, arrêt cardiaque, hypertension, oedème pulmonaire, troubles psychiques, choc.
Chlorure de benzalkonium.
Après prise orale, il peut y avoir apparition de nausées, vomissements, crampes, collapsus vasculaire et coma.
Traitement d'un surdosage.
Symptomatique.

Liste des excipients:
Benzalkonii chloridum — Natrii edetas — Natrii dihydrogenophosphas dihydricus — Natrii hydrogenophosphas hydricus — Natrii chloridum — Sorbitolum 70 % non-cristallisabile — Aqua purificata q.s. ad 1 ml.

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interaction:
Comme pour tous les sympathicomimétiques, l'utilisation simultanée de xylomét. et d'antidépresseurs tricycliques ou tétracycliques peut renforcer les effets systémiques de la xylomét., surtout en cas de surdosage.
L'utilisation de sympathicomimétiques simultanément avec des inhibiteurs de la MAO est contre-indiquée, ou en cas d'arrêt de ce traitement depuis moins de 2 semaines.

Incompatibilités: Sans objet.

Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.