Nutriphyt Lactophar 30 Comprimés

de Nutriphyt
Nutriphyt Lactophar 30 Comprimés
Bonus Fidélité
0,05  €
26,50
-8%
Avantage
24,39 
(
8,13 
/10 g
)
+
En stock !
La note des clients à Newpharma: 4,8/5

Commandez maintenant, payez plus tard avec Klarna. (dès 39 € d’achats)


Description

Pré- et probiotiques

Voir la description complète

Propriétés :
Peu de gens semblent conscients que la plupart des bactéries sont d’une nécessité vitale. L’on voit, par exemple, que des intestins stériles (des intestins sans bactéries intestinales) provoquent la mort à court terme. Le fait que, dans la nature, tous les déchets soient traités par des bactéries, c’est-à-dire les bactéries de nitrites et de nitrates, est un autre exemple qui prouve leur pertinence. Elles sont donc d’une importance essentielle pour obtenir un équilibre harmonieux. Bref, nous avons oublié que la grande majorité des bactéries n’est pas pathogène, mais incontournable. Ainsi y en a-t-il environ quatre cents espèces qui vivent en harmonie dans nos intestins.
On a également oublié que l’environnement est aussi important que la bactérie, car sans un milieu de culture adéquat, un virus, une bactérie ou un champignon ne puisse se développer. Si la flore intestinale est déréglée, on parle alors d’une dyssymbiose ou d’une dysbiose. Un des rôles important de la flore intestinale est la production de certains acides qui inhibent certaines bactéries indésirables.

Le terme probiotique désigne des préparations à base de micro-organismes vivants ayant une action positive sur l’hôte, puisqu’ils améliorent l’écologie intestinale. On peut également parler de flore intestinale, car les bactéries font partie du monde des plantes inférieures. Il s’agit entre autres de cultures de bactéries produisant des acides lactiques, soit des lactobacilles et des bactéries bifidus, et de cultures de bactéries ne produisant pas d’acide lactique, comme les préparations à base de la levure Saccharomyces boularidii.
Les suppléments alimentaires contenant des probiotiques sont utilisés par des patients ayant des problèmes intestinaux, mais ils ne sont pas enregistrés comme des médicaments.

Cinquante pour cent des consultations médicales concernent des maux gastro-intestinaux (acide gastrique, crampes, constipation, diarrhée, flatulence etc.). La majorité de ces maux sont traités comme de purs symptômes et il arrive que le patient doive absorber en permanence des médicaments ou des boissons. Pour une reconstitution continue de la flore intestinale dérangée, ce sont principalement les habitants autochtones (propres à l’organisme) des intestins qui sont d’une grande importance. Contrairement aux micro-organismes allochtones, comme le Lactobacillus bulgaricus et le Streptococcus thermophilus normalement présents dans le yoghourt, qui ne restent que temporairement dans les intestins, les autochtones sont capables de s’y maintenir pendant une plus longue période.
Quant à la flore intestinale normale, se sont surtout le Lactobacillus acidophilus et le Bifidobacterium bifidum qui ont une grande importance. L’on sait entre-temps que la flore intestinale peut être sérieusement dérangée suite à l’utilisation d’un antibiotique. De mauvaises habitudes alimentaires et le stress peuvent également causer un déséquilibre intestinal. La constipation et la diarrhée sont des signes importants de ce déséquilibre. L’on a constaté que le stress peut provoquer des changements dans la capacité des bactéries à se fixer dans les intestins.

Ce que nous avons apparemment oublié, c’est que notre flore intestinale (environ 2 kg ou 1014 de bactéries symbiotiques) possède elle-même des propriétés antibiotiques. Nos bactéries intestinales produisent des acides en grande quantité, avec, pour conséquence, un degré d’acidité défavorable aux agents pathogènes. Outre la production de substances bactéricides (antibiotiques naturels) qui peuvent être fatals pour quelques intrus, elles se fixent en grands nombres aux parois intestinales et empêchent ainsi que des organismes dangereux pourraient s’y développer.

Il faut également signaler que la fonction de la flore intestinale est beaucoup plus large que son influence antimicrobienne. Elle améliore aussi la santé dans d’autres domaines. Elle produit des enzymes qui stimulent la digestion. La lactase par exemple est une enzyme qui favorise la digestion du lactose en cas d’intolérance au lactose.
L’on a constaté que le Lactobacillus acidophilus est capable de faire baisser le cholestérol. C’est là un exemple qui démontre à quel point il importe de ne pas parler de flore intestinale mais plutôt de souches spécifiques dont il a été démontré qu’elles peuvent avoir certains effets. Prétendre que les probiotiques sont inutiles, c’est une généralité. Veut-on obtenir un certain effet, il est clair qu’il faille administrer des souches spécifiques, dont il est scientifiquement établi qu’elles produisent cet effet-là. Il a été démontré que les Lactobacillus acidophilus, L. casei, L. delbrueckii, L. rhamnosis et le L. plantarum stimulent le système immunitaire, mais qu’ils peuvent également être administrés en cas de diarrhée.
Dans le cas de la vaginose, c’est principalement le Lactobacillus rhamnosus qui est actif. Il y a peu de temps, l’on a démontré que l’administration de lactobacilles aux femmes enceintes baisse considérablement le nombre d’enfants atteints d’eczéma et d’allergies.

Des souches citées ci-dessus, l’on considère comme établi qu’elles sont immunisées contre l’acide gastrique, l’acide biliaire et l’acide pancréatique. Elles résistent au degré d’acidité de l’estomac, ce qui n’est pas le cas de toutes les bactéries contenues dans le yoghourt.
Il a également été démontré que la quantité joue un rôle crucial, veut-on recoloniser les intestins ou le vagin. Selon des études, entre un et dix milliards de lactobacilles sont indispensables pour réussir une recolonisation et cela en fonction de la pathologie.

Ingrédients :
Inuline, FOS (Fructo-oligosaccharides) ; agent de remplissage : cellulose microcristalline ; Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Lactobacillus delbrueckii, Lactobacillus rhamnosus, poudre de banane (Musa paradisiaca), isomalt ; antioxydant : citrate de calcium ; acide alimentaire : acide stéarique ; anti-agglomérant : graisse hydrogénée ; L-leucine ; édulcorant : saccharine de sodium

Analyse nutritionnelle :

  /comprimé
Inuline 360mg
Fructo-oligosaccharides (FOS) 150mg
Lactobacillus acidophilus* 2,5mld
Lactobacillus casei* 2,5mld
Lactobacillus delbrueckii* 2,5mld
Lactobacillus rhamnosus* 2,5mld

*2,5 milliards de bactéries vivantes par souche

Conseils d'utilisation :
1 comprimé par jour

Présentation :
30 comprimés


Caractéristiques :
Marque Nutriphyt
Catégorie Pour une bonne fonction intestinale
Avis 4.4/5 (121 avis)

Réduire le texte


Avis

(121 avis)

Note générale

4,4 / 5

Tous les avis sur ce produit proviennent d'acheteurs certifiés, récoltés via eKomi.

Filtrer par:

52.9%
40.5%
5.8%
0%
0.8%

Trier par:

Les plus récents d'abord
  • Les plus récents d'abord
  • Les plus anciens d'abord
  • Les meilleures notes d'abord
  • Les pires notes d'abord
  • Les plus utiles d'abord
Toutes les langues
  • Toutes les langues
  • Français
  • Néerlandais
Julie 26-35 ans
Probiotique prescrit par mon pédiatre et parfait
Claudine >65 ans
Conseillé par le médecin pour l'entretien des intestins
Audrey 46-55 ans
Permet de refaire la flore intestinale. C'est bien de varier dans les différentes souches proposées parmi les différentes marques
valerie 46-55 ans
probiotiques intéressants pour la santé de la flore intestinnale
Gilles 36-45 ans
Solidifie et régule bien