Rhinospray + Eucalyptus Décongestionnant Solution Pour Pulvérisation Nasale 10ml

de Rhinospray

Dans le traitement symptomatique de la congestion nasale

Ajouter à mes Favoris
5,29 
Livraison gratuite dès 8 produits achetés
En stock !
+
Produit temporairement indisponible
Nous vous contacterons par e-mail quand cet article sera de retour en stock.
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Votre demande a été enregistrée
Propriétés :
Le Rhinospray contient comme substance active la tramazoline, un vasoconstricteur décongestionnant de la muqueuse nasale. Ce produit est utilisé dans le traitement symptomatique de la congestion nasale, par exemple en cas de rhinite et rhino-pharyngite.

Indications :
Usage nasal
Adultes et adolescents de plus de 16 ans
Dans le traitement symptomatique de la congestion nasale, par exemple en cas de rhinite et rhino-pharyngite

Contre-indications :
N’utilisez jamais Rhinospray :
- Si vous êtes allergique au chlorhydrate de tramazoline ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament.
- Si vous souffrez : de glaucome à angle fermé (affection de l’œil due à une pression oculaire élevée) et/ ou de rhinite sans écoulement nasal (rhinite sèche).
- Après une chirurgie crânienne par le nez.
- Chez les enfants de moins de 7 ans.

Ingrédients :
Chlorure de benzalkonium, cinéole, lévomenthol, camphre racémique, glycérol, acide citrique, hydroxyde de sodium, hypromellose, povidone, sulfate de magnésium, chlorure de magnésium, chlorure de calcium, hydrogénocarbonate de sodium, chlorure de sodium, eau purifiée

Ingrédients actifs :
Chlorhydrate de tramazoline 1,18 mg (= 1,25 mg de chlorhydrate de tramazoline monohydraté) par 1 ml de solution

Conseils d’utilisation :
En premier lieu, il est recommandé de rincer le nez avec une solution saline. Lorsque la congestion nasale persiste, Rhinospray peut être utilisé.

La dose recommandée est de :
- Adultes et adolescents à partir de 16 ans : après s'être mouché, pratiquer 1 nébulisation dans chaque narine, 3 à 4 fois par jour, suivant les besoins. La dose maximale est de 200 mcg (= 2 nébulisations) jusqu'à 4 fois par 24 heures.

1. Agitez bien le flacon avant chaque utilisation.
2. Retirez le capuchon protecteur de l’embout nasal.
3. Activez la pompe lors de la première utilisation ou si la pompe n’est plus utilisée depuis plus de 24 heures : tenez le flacon avec le pouce sur le fond du flacon et l’index et le majeur sur l’anneau entourant l’embout. Tenez le flacon droit et loin des yeux. Pressez la pompe 7 x avec votre pouce, fermement et rapidement. La pompe peut maintenant être utilisée. Lorsqu’un léger brouillard est projeté, le microdoseur est amorcé.
4. Mouchez votre nez pour nettoyer vos narines, si nécessaire.
5. Fermez une narine en pressant le doigt sur le côté et introduisez l’embout nasal dans l’autre narine. Inclinez légèrement votre tête vers l’avant tout en maintenant le flacon droit.
6. Inspirez doucement par la narine ouverte en pressant fermement et rapidement le fond du flacon vers le haut avec le pouce. Vaporisez la solution toujours latéralement.
7. Répétez les étapes 5 et 6 pour l’autre narine.
8. Ne mouchez pas votre nez immédiatement après avoir utilisé le spray.
9. Remettez le capuchon.
10. Nettoyez régulièrement l’embout à l’eau chaude.

Durée du traitement :
Rhinospray ne peut être utilisé que maximum 5 jours consécutifs.

Précautions d’emploi :
Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut avoir des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Ce médicament contient 0,2mg/ml de chlorure de benzalkonium. Le chlorure de benzalkonium peut provoquer des irritations ou un gonflement à l’intérieur du nez, surtout s’il est utilisé sur une longue période.

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser Rhinospray :
- Si vous êtes atteint de porphyrie, d'hypertrophie de la prostate, d’hypertension artérielle, de maladie cardiaque, d’hyperthyroïdie, de diabète ou de phéochromocytome.
- Dans la rhinite chronique, l'administration prolongée de vasoconstricteurs par voie nasale n'est pas indiquée ; il peut en résulter une inflammation chronique et une atrophie de la muqueuse. Lorsque l’effet du Rhinospray diminue, on observe parfois un gonflement réactionnel de la muqueuse nasale.
- L'administration trop fréquente et trop abondante de vasoconstricteurs peut provoquer une élévation de la tension artérielle.
- Il y a lieu de veiller à ce que le Rhinospray ne pénètre pas dans les yeux pour éviter toute irritation.

Autres médicaments :
L’usage simultané de Rhinospray avec les médicaments suivants peut avoir un effet sur la tension artérielle ou le fonctionnement du cœur :
- certains médicaments contre la dépression (IMAO, antidépresseurs tricycliques), ni pendant les deux semaines qui suivent la fin d’un traitement par les IMAO ;
- des médicaments contre la tension artérielle élevée ou basse.

Grossesse et allaitement :
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Grossesse :
Par mesure de précaution, il est préférable d’éviter l’utilisation de Rhinospray pendant le premier trimestre de la grossesse. Après le premier trimestre de la grossesse, le produit ne doit être utilisé que sur avis médical.

Allaitement :
Pendant la période d’allaitement, l’utilisation du Rhinospray ne devrait se faire que sur avis médical.

Conduite de véhicules et utilisation de machines :
Certaines personnes peuvent ressentir des effets indésirables qui peuvent être dangereux lors de la conduite ou l’utilisation de machines (hallucination, somnolence, fatigue, vertige). Si vous ressentez un de ces effets, évitez de conduire ou d’utiliser des machines.

Présentation :
Spray 10 ml
Caractéristiques :
Marque Rhinospray
Catégorie Rhume : spray nasal et gouttes pour le nez
Prix 5,29 
Poids 33 gr
Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.