Rhinospray Tramazoline 1,18mg/ml Spray Nasal Solution 15ml

de Rhinospray

Le spray soulage rapidement et efficacement le nez bouché en cas de rhinite et rhino-pharyngite.

Ajouter à mes Favoris
7,29 
En stock !
+
Produit temporairement indisponible
Nous vous contacterons par e-mail quand cet article sera de retour en stock.
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Votre demande a été enregistrée
Propriétés:
Le spray Rhinospray Tramazoline soulage rapidement et efficacement le nez bouché en cas de rhinite et rhino-pharyngite. Le spray nasal Rhinospray agit en 5min et fonctionne jusqu'à 8h-10h.
En premier lieu, il est recommandé de rincer le nez avec une solution saline. Ensuite, lorsque la congestion nasale persiste, Rhinospray Tramazoline peut être utilisé utilisé en traitement de deuxième ligne.

Indications:
- Pour pulvérisation nasale
- Pour adultes et adolescents à partir de 16 ans
- Pour traitement symptomatique de la congestion nasale, par exemple en cas de rhinite et rhino-pharyngite

Contre-indications :
Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients
Rhinospray Tramazoline est contre-indiqué en cas de rhinite sèche ou de glaucome à angle fermé, après chirurgie crânienne par le nez, et en cas d'allergie à la tramazoline, au benzalkonium.
Contre-indiqué en-dessous de 7 ans

Ingrédients :
1 ml de Rhinospray Tramazoline 1,18 mg/ml solution pour pulvérisation nasale contient 1,18 mg de chlorhydrate de tramazoline (soit environ 82,6 mcg de chlorhydrate de tramazoline par nébulisation).
Excipient à effet notoire : contient 0,020 g de chlorure de benzalkonium

Ingrédients actifs :
1,18 mg de chlorhydrate de tramazoline

Conseils d'utilisation 
:
En premier lieu, il est recommandé de rincer le nez avec une solution saline.
Adultes :
Après s'être mouché, pratiquer 1 nébulisation dans chaque narine, 3 à 4 fois par jour, suivant les besoins. La dose maximale est de 200 mcg jusqu'à 4 fois par 24 heures.

Population pédiatrique :
Adolescents à partir de 16 ans : voir adultes.
Rhinospray Tramazoline peut être utilisé pendant maximum 5 jours consécutifs.

Lors de la première utilisation, après avoir enlevé le capuchon, le pouce sur le fond du flacon, l'index et le majeur sur l'anneau entourant l'embout, pomper quelques fois. Lorsqu’un léger brouillard est projeté, le microdoseur est amorcé (Fig.1). Une fois le microdoseur amorcé, gardez la tête en position normale et introduire l'embout dans la narine (Fig.2), vaporiser en inspirant par le nez. Répéter l’opération dans l’autre narine. Nettoyer l'embout et remettre le capuchon.



Précautions d'emploi :
Par mesure de précaution, il est préférable d’éviter l’utilisation de Rhinospray Tramazoline pendant le premier trimestre de la grossesse. Après le premier trimestre de la grossesse et pendant la période d’allaitement, l’utilisation du Rhinospray Tramazoline ne devrait se faire que sur avis médical. Ne pas utiliser plus de 5 jours consécutifs sans avis médical. Lisez attentivement la notice et demandez conseil à votre pharmacien.

Effets indesirables
Résumé du profil de sécurité :
Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont les gênes nasales, la sécheresse nasale et l’œdème nasal. Des réactions d’hypersensibilité, incluant œdèmes cutanés et des muqueuses (angio-œdèmes), éruptions cutanées, prurit et urticaire sont rapportées moins fréquemment. Les effets indésirables du système cardiovasculaire (palpitations, tachycardie, arythmie, augmentation de la pression artérielle) et les effets indésirables du système nerveux central (par exemple, les hallucinations, l’insomnie, la nervosité, les céphalées, les vertiges et la sédation) se produisent de façon sporadique.

Tableau des réactions indésirables :
Les fréquences des effets indésirables ci-dessous sont basées sur des cas de réactions indésirables signalés au cours de 4 essais cliniques impliquant 5089 patients.
Les effets indésirables associés au Rhinospray Tramazoline obtenus à partir d’études cliniques et de surveillance post-marketing sont reprises ci-dessous.

Les effets indésirables ont été classés selon la convention suivante :
Très fréquent (> 1/10) ; fréquent (> 1/100 à < 1/10) ; peu fréquent (> 1/1.000 à < 1/100) ;
rare (> 1/10.000 à < 1/1.000) ; très rare (< 1/10.000) ; fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Classe de systèmes d’organes (medra) Effets indésirables
Affections du système immunitaire
fréquence indéterminée hypersensibilité
Affections psychiatriques
peu fréquent nervosité
fréquence indéterminée hallucination, insomnie
Affections du système nerveux
peu fréquent céphalées
rare vertiges, dysgueusie
fréquence indéterminée sédation , somnolence
Affections cardiaques
peu fréquent palpitations
fréquence indéterminée arythmie, tachycardie
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Fréquent gêne nasale
peu fréquent oedème nasal, sécheresse nasale, rhinorrhée, éternuements
rare epistaxis
Affections gastro-intestinales
peu fréquent nausée
Affections de la peau et des tissus sous-cutanés
fréquence indéterminée oedème cutané*, oedème de la muqueuse*, rash, prurit
Troubles généraux et anomalies au site d’administration
fréquence indéterminée fatigue
Investigations
fréquence indéterminée Augmentation de la pression artérielle
*Symptôme de l’hypersensibilité

Description d’effets indésirables sélectionnés :
Des cas d’angio-œdème (oedèmes cutanés/ oedèmes de la muqueuse) ont été rapportés chez des patients traités par Rhinospray Tramazoline.
Les patients qui sont enclins à avoir de l’hypertension artérielle sont plus susceptibles de développer
une augmentation de la pression artérielle après utilisation de Rhinospray Tramazoline.
Chez les patients atteints d’hypertrophie de la prostate, les signes/symptômes de cette hypertrophie peuvent être intensifiés.

Autres populations particulières :
Après administration comme indiqué dans le mode d’administration (par voie nasale), il a été démontré que 50 à 80% de la dose est absorbée. Le chlorhydrate de tramazoline et ses métabolites sont principalement éliminés par voie rénale.
Aucun essai clinique n’a été effectué sur les personnes âgées ou sur les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique.
En ce qui concerne les expériences post-commercialisation, il n’existe aucune preuve que des patients d’autres populations particulières pourraient rencontrer d’autres/plus d’effets secondaires que ceux spécifiés dans les informations actuellement disponibles.

Présentation:
Spray 15 ml
Caractéristiques :
Marque Rhinospray
Catégorie Rhume : spray nasal et gouttes pour le nez
Prix 7,29 
Poids 48 gr
Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.